Au revoir Blaireau de Susan VARLEY

Image

 

 

Il n’est pas toujours facile d’évoquer la mort avec ses enfants, plus encore quand c’est à l’occasion d’un décès et que nous sommes nous mêmes très en peine…

J’ai découvert cet album qui est d’une rare sensibilité. L’évocation de la fin de vie et du souvenir sont particulièrement bien amenés.

Image

 

Blaireau est vieux, il sent son corps fatigué, regrette l’énergie de sa jeunesse et il sent qu’il est bientôt temps pour lui de partir. Or, c’est le chagrin que ses amis éprouveront à sa disparition qui l’inquiète davantage; il a alors choisi de leurs expliquer qu’il entrera dans un Grand Tunnel sombre et que ce sera fini.

Image

 

Un soir Blaireau s’assoupit, il fait un rêve, le rêve du Grand Tunnel et se sent happé par celui-ci. Son corps le quitte. C’est la fin. Ses amis le découvrent le lendemain, comme endormi.

C’est alors le travail de deuil qui débute. Les amis se réunissent, accablés de chagrin et chacun, jour après jour, évoque les moments heureux qu’il a vécus avec Blaireau: Blaireau qui lui a appris à créer des guirlandes de papier, Blaireau qui a enseigné le patinage…

Il faut se souvenir de ceux qui nous ont quittés, c’est en parlant d’eux que nous les faisons encore vivre…

 

ImageImage

Au revoir Blaireau est un bel album, dont nous achevons souvent la lecture dans les larmes, pour mon Octave, 5 ans.

Au revoir Blaireau, Susan VAIRLEY, Gallimard Jeunesse, Coll. L’heure des histoires, 2010, 4.90 euros.

Publicités

Zékéyé est tout petit, de Nathalie DIETERLE

zekeyeQuel succès avec ce petit livre que je raconte en faisant mimer Ernest!

Zékéyé est un tout petit petit garçon qui voudrait être aussi grand que la girafe (dont le cou se déplie). Il tend les bras vers le ciel pour être aussi haut qu’elle, et nous, nous faisons bien évidemment comme lui !

zekeye2

Et être aussi fort que l’orang-outang, comme ça doit être chouette ! Vous avez vu ce qu’il est capable de porter sur chaque bras? Allez, petit, montre nous tes muscles!

ZEKEYE3

ZEKEYE4

Et la gazelle? Rien de plus simple ! Il suffit de taper vite et fort des pieds pour courir aussi vite qu’elle!

ZEKEYE5

Et pour l’aigle qui vole si haut dans le ciel, on étire les bras et on fait semblant de voler!

La dernière page est un trésor de douceur parce que finalement, Zékéyé, est un tout petit garçon qui aime fort… se blottir dans les bras de sa Maman!

Zékéyé est tout petit, de Nathalie Dieterlé, collection Zky,Hachette Jeunesse, 9 septembre 2009, 9.02 euros

Toi dedans, moi devant : le ventre de maman de J. Witek et C. Roussey

J’aime beaucoup la diversité des albums qui préparent l’arrivée d’un nouvel enfant au sein de la famille. Très inégaux, ils sont pourtant souvent complémentaires.

Celui-ci est très joli, très poétique et plein de douceur.

L’arrivée du petit frère est évoquée pas à pas puisque c’est la future grande soeur (page de droite) qui s’adresse au bébé qui grandit (page de gauche) dans le ventre de plus en plus volumineux de la maman.Image

Image

« Elle devant, lui dedans », la grande soeur le rassure, lui dit qu’elle l’attend, qu’elle l’aime déjà.

Elle reprend avec ses mots les explications de sa maman, ce qui est très attendrissant.

Lorsque nous avons lu ce livre à Octave, il avait 2 ans et demi, ce qui me semble un peu jeune pour bien comprendre le texte, ce qui l’intéressait c’était le bébé qui grossissait dans sa petite cachette (le rabat qu’il fallait soulever).

Toi dedans, moi devant: le ventre de maman est un bel album, rempli d’amour.

ImageImageImageImageImage

Toi dedans, moi devant : le ventre de maman, J. Witek, C. Roussey, De la Martinière, Albums, 2011, 13.40 euros