C’est pas gagné!, de Yumiko Fukuzawa

Image

 

Si votre enfant est craintif, comme le mien, cette histoire est idéale pour se projeter et dédramatiser :

Boule, le bouledogue entre dans la vie et dans la maison de la petite Kana. Le premier contact (une grosse léchouille sur la joue) l’a complètement paralysée de peur. Elle pleure dès qu’il s’approche d’elle !

 

 

 

Image

 

Perplexe mais néanmoins plein de bons sentiments, Boule décide de se faire aimer de la petite. Il entame une chansonnette lorsqu’elle tapote sur le piano et les aboiements la terrifient.

Elle s’enfuie en courant, laissant son doudou derrière elle. Boule décide alors de mimer le Doudou, espérant ainsi se faire aimer plus facilement mais c’est peine perdue.

 

c2

 

Triste et dépité il retourne dans le fond de sa niche, boudant.

Kana s’émeut et décide de partager son goûter avec Boule qui engloutit le Donut de son amie.

Au grand étonnement du chien et du lecteur, les grandes dents ne feront pas peur à la petite fille qui éclate de rire, conquise par la gourmandise de Boule!

c3

 

Les voilà devenus les meilleurs amis du monde.

C4

 

De la simplicité pour cet album pourtant unanimement apprécié!

 

C’est pas gagné!, de Yumiko Fukuzawa, L’Ecole des loisirs, 12 mars 2009, 11.70 euros

Publicités

Je t’aime de toutes les couleurs, d’Alain CHICHE

Image

Ce livre est particulier : il ne me plait que très moyennement. En fait, ce qui est particulier, c’est que mes deux garçons l’ont adoré alors qu’aujourd’hui encore je n’explique pas leur engouement!

Il est certes très maniable (en carton épais), la forme est vraiment chouette puisqu’on retrouve les pétales de la marguerite, les couleurs sont vives et l’image répétitive.

Mais je n’aime pas les textes, je ne les trouve pas très chouettes (adjectifs et expressions « amoureuses » utilisées), mais je vous ai photographié quelques extraits pour plus d’objectivité!

C’est donc l’histoire d’amour d’une coccinelle et d’une marguerite narrée sur le modèle « je t’aime, un peu, beaucoup etc » en variant le coloris de ses pétales. D’ailleurs tout l’intérêt du livre réside dans l’apprentissage des couleurs.

Je vous laisse juges. Ce soir encore, je me demandais si le fait que je « surjoue » (pour compenser) lors de ma lecture ne contribue pas beaucoup au succès de cet album.

Image

Image

Je t’aime de toutes les couleurs, d’Alain CHICHE, Casterman, 5 février 2004, 8.49 euros

Je t’aimerai toujours, quoi qu’il arrive… de D. Gliori et M-F Floury

Image

* Qui n’a jamais désiré être rassuré sur l’amour inconditionnel qu’on lui porte? Qui? Personne ! Et surtout pas les enfants!

Ce livre trouve les mots et les situations justes pour expliquer que quoi qu’il arrive, quelle que soit l’humeur de nos petits, nous les aimerons toujours, le plus fort du monde.

Même si les illustrations ne sont pas celles que je préfère, les textes sont doux et je m’en inspire pour rassurer Octave quand surviennent des moments d’angoisse sur les sentiments indéfectibles que je lui porte.

ImagelImageImageImageImageImage